Publié le 13 Novembre 2017

Ethan Queen n’a que seize ans lorsqu’un accident mineur va subitement l’éveiller à la réalité du monde qui l’entoure.

Lui qui n’a jamais connu jusque-là, qu’une vie de servitude dans cette immense cité hermétique d’Inner

Il va devoir à présent cacher son secret pour rester en vie… puis se battre pour libérer les siens...

Un monde original, futuriste, mystérieux et hermétique. Un adolescent à l’aube de sa vie d’homme. Un modèle pour son entourage, mais la tête remplie d’un millier de rêves interdits. Un jour comme un autre. Un accident mineur : la lame sur-aiguisée d’un scalpel. Un cri, puis une lumière étrange. Une paupière s’ouvrant sur le monde pour la toute première fois.

Ethan découvre alors la réalité du monde qui l’entoure. Un monde bien plus vaste que dans ses rêves les plus fous. Il est seul, ne pouvant se confier à personne sans mettre en danger sa vie et celle de ses proches. Il se décide pourtant à franchir le pas et à mettre sa sœur, sa mère et son meilleur ami dans la confidence. Il perd alors le contrôle des évènements, et tout s’enchaine autour de lui à une vitesse effrénée. La position de son père parmi la haute autorité et les assauts militaires répétés des mystérieux rebelles n’arrangent rien à l’affaire.

Entre doutes, remises en question, peurs, désespoirs et amour, Ethan va devoir mentir pour rester en vie… mais aussi se battre, puis fuir pour garder l’espoir et peut-être un jour, libérer les siens…

Pour quelles raisons obscures le gouvernement inflige-t-il cette horrible opération des paupières à tous les nourrissons d’Inner depuis des siècles ? Quel secret la propre mère d’Ethan cache-t-elle si profondément en elle? Et en a-t-elle vraiment conscience ? Fait-elle la différence entre ses rêves et ses souvenirs ? Et que dire des secrets de son père ? Sont-ils aussi terribles que ce qu’Ethan imagine ? Trouvera-t-il les réponses à toutes ses questions lorsqu’il s’extirpera enfin de la cité noire ?

 

Philippe Blanchard

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Blanchard

Publié dans #Extraits

Repost0

Publié le 13 Novembre 2017

— Sauve-toi Neth ! Continue à grimper ma chérie ! Suis ton frère. Maman va se débrouiller seule. Je vous rejoindrai plus tard. Il faut que je me repose un peu. Je reprends mon souffle deux minutes. C’est tout ! Montez tout en haut de l’échelle mes trésors. Montez ! Tout de suite ! Grimpez jusqu’à la lumière, tout là-haut. Et ne vous arrêtez surtout pas. Ne regardez pas en bas. Grimpez !
— Mais où il est Papa ? J’ai entendu crier tout à l’heure. J’le vois plus. Où il est passé, maman ? Et c’est quoi ces bruits ? On dirait des fusils ? C’est pas des fusils… Hein maman ?
— Non, mon coeur. Ce ne sont pas des fusils. Continue Neth ! Fais comme ton frère. Rattrape-le ! Et sois prudente. Accroche-toi bien aux barreaux. Papa nous rejoindra plus tard. Continue à monter. C’est très important. Oui. Voilà. C’est bien, vas-y. Continue ma chérie…
La voix de la jeune femme se fait de plus en plus douce à chaque seconde qui s’écoule. De plus en plus faible aussi. Son visage est crispé par la douleur d’une balle reçue dans la poitrine il y a déjà plusieurs minutes. Le tissu de sa combinaison est souillé de sang noir. Une large tache sombre qui grandit encore et encore, irrémédiablement, seconde après seconde… Barreau après barreau.
Mais elle n’ira pas plus haut à présent. Impossible pour elle de continuer. Impossible pour elle de rejoindre ses jumeaux qui escaladent cette échelle métallique avec une étonnante facilité pour leur très jeune âge. Il lui reste juste assez de force pour se tenir debout et se cramponner à ce montant. Elle est si fière d’eux. Si fière…
Elle esquisse un léger sourire, malgré la douleur qui lui tenaille les poumons. Elle a de plus en plus de mal à respirer. Elle brûle de l’intérieur. Elle lève la tête une dernière fois, et les regarde grimper sur cette interminable échelle métallique courant le long de cette gigantesque cheminée de roches et de béton. Cette échelle métallique, montant vers un monde inconnu… Vers un monde qu’elle espère salvateur pour ses enfants. Bien meilleur en tout cas que celui qu’ils viennent de quitter.
Tout semble infiniment préférable à ses yeux. Et d’une voix presque inaudible, elle lâche un dernier cri.
— Je vous aime mes trésors… Pour toujours, et à jamais.
Les muscles de ses doigts si frêles sont épuisés. Ils cessent d’un coup de se crisper sur le barreau poussiéreux. Ils sont trop faibles pour tenir plus longtemps. Ils relâchent doucement un à un leur pression sur l’acier froid. Le corps tout entier de la jeune femme bascule alors lentement en arrière. Irrémédiablement. Tous ses membres sont maintenant relâchés. Ses bras sont déployés. Comme un oiseau, comme un ange. Ses yeux se ferment. Elle flotte dans les airs. Paisible… Paisible comme elle ne l’a jamais été. Elle s’enfonce dans l’obscurité. À nouveau. Dans la noirceur de cet immense trou béant qui semble ne pas avoir de fond…
Elle part… Rejoindre son mari.
Elle part… Pleine d’espoir pour ses deux enfants… Là-haut.

 

*****

(Innerlands - L'éveil)

 

Philippe Blanchard

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Blanchard

Publié dans #Extraits

Repost0

Publié le 20 Octobre 2016

C'est fait! La deuxième vague de manuscrits vient juste d'être envoyée par La Poste. Presque une heure pour me soulager de 4Kgs de papier A4. Et encore, avec l'aide d'une aimable postière, disponible, compétente et souriante. Si si... J'ai même eu droit à un aimable "Merde" d'encouragement en repartant. Comme quoi, les clichés, des fois...

Voici la liste des destinataires du jour:

  1. Pocket Jeunesse
  2. Nathan
  3. Robert Laffont
  4. Albin Michel

 

Pour information, les éditions Albin Michel et Robert Laffont indiquent sur leur site qu'ils retournent à l'expéditeur les ouvrages non retenus sur simple demande écrite... et une enveloppe pré-timbrée. On verra s'ils tiennent promesse, ou s'ils ne le font pas pour une bien meilleure raison!

Bref, verdict dans quelques semaines, ou dans quelques mois.

En attendant, place à la dépression.   ;°)

Je profite aussi de cet article pour vous remercier. Tous ces messages d'encouragement sont extrêmement réconfortants! Vous ne pouvez pas savoir.

A bientôt !

Philippe

PS: Message pour Mathilde: Pas d'envoi vers Michel Lafon Jeunesse. Leur message est clair et sans ambiguïté: "La maison d'édition fonctionnant uniquement avec son propre service éditorial et ses directeurs de collection extérieurs, nous vous invitons à ne pas nous envoyer vos manuscrits par la poste.". Merci quand même pour ton aide.

 

PS: Message pour Gaëlle: Je garde au chaud pour le moment les adresses des éditeurs régionaux, dont le fameux éditeur Nantais. Bises.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Blanchard

Publié dans #Publication

Repost0

Publié le 9 Octobre 2016

Un écrivain amateur parmi des millions : voilà ce que je suis. Un naufragé isolé sur son île étriquée, roulant méticuleusement son précieux manuscrit entre ses doigts tremblotants afin de l'introduire délicatement dans le goulot étroit d'une bouteille vide. La rebouchant avec précaution et la jetant avec force le plus loin possible du rivage dans l'espoir que l'histoire comptée gagnera le cœur d'au moins un seul de ses destinataires.

Comme lui, je verse une larme. Et comme lui, je retourne à mes activités. En tachant d'oublier cette part de ma vie, pour un temps, comme s'il s'agissait d'un simple rêve. Oublier pour ne pas devenir fou. Oublier pour vivre et non survivre. Et puis après... Peu importe... Advienne que pourra.

Vous l'aurez tous compris, la première vague de manuscrits a été envoyée ce matin par e-mail (en version PDF) en direction des premières maisons d'éditions.

Voici la liste des destinataires:

- Gallimard Jeunesse

- Denoël

Les autres maisons d'éditions majeures (Nathan, Pocket Jeunesse, Robert Laffont, Seuil, Albin Michel & Le cherche Midi Editeur) ne jurant que par le papier et la poste, je m'en vais de ce pas faire chauffer les photocopieuses, et coller les timbres.

Si certain d'entre vous connaissent d'autres maisons d'édition (même de moindre importance) susceptibles d'être intéressées par ce type de romans, surtout n'hésitez pas à m'en faire part. Merci !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Blanchard

Publié dans #Publication

Repost0

Publié le 1 Septembre 2016

Le blog Innerlands vient de dépasser la barre symbolique des 1000 visiteurs uniques.

Merci à vous tous et très bonne fin de journée.

Pensez à vous abonner au blog, c'est gratuit et vous vous tiendrez ainsi au courant des dernières avancées de ce projet.

A bientôt

Philippe

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Blanchard

Publié dans #Blog

Repost0

Publié le 11 Mai 2016

Merci à tous les bêta-lecteurs (Et oui, c'est le terme) bénévoles qui ont pris de leur temps pour lire attentivement ce premier tome d'Innerlands. Pour l'analyser. Pour le décortiquer. Merci pour l'aide inestimable que chacun d'entre eux m'a apporté, afin de peaufiner ce roman, afin de le rendre plus présentable, plus attractif, plus réel. Je vais ainsi pouvoir l'envoyer aux maisons d'édition... Enfin!

Ils ont su y déterrer les fautes de conjugaison, de grammaire, de ponctuation et d'orthographe que mes yeux boursoufflés par le manque de sommeil ont oublié ça et là. (Hum, là, je divague légèrement...) En tout cas, je dois bien avouer que certains d'entre eux m'ont aussi remis en mémoire quelques vieilles règles oubliées. Mais au-delà de cela, ils m'ont aussi et surtout fait part de leur vision de l'histoire... De leur avis sur le déroulement des événements. De leur ressenti sur les instants-clef, sur les personnages, sur les intensités. Bref, merci à eux.

A moi maintenant de me remettre au travail et de compiler toutes ces précieuses données.

Moi qui croyais avoir fait le plus dur en écrivant les trois lettres du mot "FIN"! Je me rends compte aujourd'hui combien j'étais loin de la vérité. Cette phase de correction est pour moi une besogne aussi pénible qu'indispensable... Mais elle n'est rien en comparaison de celles qui vont suivre... L'envoi... et l'attente...

A bientôt!

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Blanchard

Publié dans #Publication

Repost0

Publié le 4 Janvier 2016

La patience n'est pas ma qualité première. Ceux qui me connaissent le savent bien. Pourtant il faut attendre. Patienter. Je n'ai plus que cela à faire maintenant. Attendre. Patiemment. Sans trop me ronger les ongles. Attendre le couperet ravageur. L'irrémédiable sentence : l'avis de mes proches. Le plus pervers des avis. L'implacable jugement. La critique du fruit de mon labeur acharné durant plus d'un an. En espérant que cette critique ne sera pas faussée par nos liens d'amitié... Tout cela, il me faudra l'accepter. Attendre, puis les écouter. Un à un.

En tout cas, je remercie chaleureusement ces âmes charitables qui, en ce moment-même, lisent et relisent attentivement la centaine de milliers de mots de ce premier tome. J'attends avec impatience leur avis, mais aussi et surtout leurs suggestions, leur corrections (je suis certain qu'il y aura en passant quelques fautes d'eaurtaugraffffffe - j'en ai déjà relevé quelques unes). C'est fou comme ces petites bêtes sournoises et effrontées ont l'incroyable faculté d'apparaitre d'un coup bien plus nettes et plus ravageuses sur papier blanc que sur l’écran d'un ordinateur!

Bref, merci à Enzo, à Virginie, à Romuald, à Annie, à Jean-Louis, à Ludwig, à Isa, à Bastien, à Barbara, à Mark, à Pierrick, à Lucie... ainsi qu'à Gaëlle qui devrait avoir son exemplaire demain... Merci à tous pour votre aide plus que précieuse. J’espère de tout cœur que cette histoire apportera à chacun d'entre vous, plus de plaisirs que d'ennuis. Que ce roman ne sera pas uniquement pour vous qu'un excellent remède contre vos insomnies chroniques. (n'est-ce pas Romuald?) Qu'il vous fera voyager et oublier la météo catastrophique de ces derniers jours (et qui devrait malheureusement perdurer encore quelques semaines). Bref, qu'il ne sera pas, d'une manière ou d'une autre, totalement dépourvu d'intérêt.

Merci à toutes et à tous. à ceux cités ci-dessus, à ceux qui attendent leur tour (je rigole), aux abonnés du blog, à ceux qui ne vont pas tarder à s'abonner (pour ne pas perdre une miette de la suite du périple), et aux simples passants qui découvrent cette page à l'instant.

à suivre...

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Blanchard

Publié dans #Publication

Repost0

Publié le 31 Décembre 2015

Joyeuses fêtes à toutes et à tous. En espérant que cette année 2016 répondra à toutes vos attentes...

Philippe

http://innerlands.over-blog.com/

(Romans fantastiques pour la jeunesse)

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Blanchard

Publié dans #Publication

Repost0

Publié le 19 Décembre 2015

Ce blog a pour but de faire découvrir l'univers Innerlands sur lequel je travaille depuis maintenant un an et demi. Je viens d'achever le livre 1. La première partie d'une série de 3 romans fantastiques.

Allez faire un tour sur les différents articles. J'ai déjà posté le prologue, ainsi que la 4ème de couverture (avec synoptique). N’hésitez pas à commenter les articles, et à vous abonner !

Philippe Blanchard

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Blanchard

Publié dans #Publication

Repost0

Publié le 18 Décembre 2015

Pour vous abonner au blog "Innerlands", c'est très simple : saisissez votre adresse e-mail dans le champs prévu à cet effet dans la partie droite de chaque page, puis validez d'un clic. C'est fait! (Merci)

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Blanchard

Repost0